Archives de catégorie : évènement

Exposition RÉACTIVER, ESADHaR Le Havre – livres et objets graphiques du Frac Normandie

RÉACTIVER

Livres et objets graphiques dans les collections des Frac Normandie Caen et Frac Normandie Rouen

■ Vernissage jeudi 15 mars 2018 à 18h00
■ Exposition présentée du 15 mars au 18 avril 2018
■ Galerie 65 de l’ ESADHaR – officiel / 65 rue Démidoff, 76600 Le Havre
■ Entrée libre dans la limite des places disponibles du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00 (sauf jours fériés et vacances scolaires)
■ Plus d’informations sur www.esadhar.fr

L’exposition rassemble livres et objets graphiques des collections du Frac Normandie Caen et du Frac Normandie Rouen. Elle met en évidence le dialogue entre artistes et graphistes, et la perméabilité de leurs disciplines.

La sélection d’œuvres se focalise sur la notion d’appropriation, élément central dans le travail du designer graphique, qui trouve de nombreux échos dans les problématiques de l’art contemporain. Dans leurs démarches les artistes assemblent, déplacent, prolongent, rejouent, détournent, réactivent des documents iconographiques, littéraires ou plastiques dans des espaces de transmissions graphiques. Ils créent ainsi de nouveaux sens, dans lesquels l’image, le texte et leurs supports sont la syntaxe de cette réactivation.

Avec les oeuvres de : Pierre-Olivier Arnaud, Ricardo Bloch, Ludovic Burel, Aurore Chassé, Angela Detanico et Rafael Lain, documentation céline duval, Hans-Peter Feldmann, Guerrilla Girls, Raymond Hains, Pascal Le Coq, Jonathan Monk, Claire Morel, Simon Morris, Tamarin Norwood, Estefania Peñafiel Loaiza, Michalis Pichler, Tom Phillips, Rober Racine, Saâdane Afif, Klaus Scherübel, Yann Sérandour, John Stezaker, Batia Suter, Nick Thurston, Mathieu Tremblin.

Commissariat : Sonia Caramelo Da Rocha et Gilles Acézat

[télécharger le carton d’invitation]

Visuel : Jonathan Monk, Sans titre, 2000.collection Frac Normandie Rouen

Journée d’étude : Le Daily Bul (1955-2014) : six décennies (ou presque) d’éditions et d’activités en Belgique (et ailleurs)

Le Daily Bul (1955-2014) : six décennies (ou presque) d’éditions et d’activités en Belgique (et ailleurs)

Journée d'étude dirigée par François Coadou
Amphitéâtre Jean-Jacques Prolongeau - Ensa Limoges
Fondé en 1957 à La Louvière, en Belgique, par Pol Bury (1922-2005)
et André Balthazar (1934-2014), dans la lignée de l’Académie et des
Éditions de Montbliart instituées par les mêmes quelques années
auparavant, le Daily Bul, d’abord une revue, puis des tracts, des livres,
des affiches, s’est voulu le lieu d’un contre-pouvoir aux circuits artistiques
officiels ou dominants de l’époque. La présente journée d’étude se
propose d’interroger ses activités – qu’elles soient éditoriales ou qu’elles
soient d’ailleurs d’une autre nature, cherchant alors à comprendre leurs
rapports – en les examinant dans les textes, en contexte et dans leur
rapport à certains prédécesseurs, contemporains ou possibles héritiers.
F. C.

 

Journée d’étude LES ARCHITECTES DU LIVRE (II)

9H30 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS
> Anne-Christine Royère et Julien Schuh

10H : ENTRE COMMERCE ET ART
> Philippe Di Folco, « Edouard Pelletan (1854-1912),
un Don Quichotte de l’édition passé à la trappe »
> Jean-Paul Fontaine, « André Ferroud, éditeur de
beaux livres illustrés pour les bibliophiles »
> Damiano De Pieri, « “Et moi aussi, je suis éditeur”.
Entre commerce, renouvellement des arts et des
techniques : l’éditeur-marchand d’art »

13H45 : COLLECTIONNEURS ET CRÉATEURS
> Jean-Louis Haquette, « Un bibliophile rémois
architecte du livre : Victor Diancourt et La Guirlande de
Julie »
> Willa Silverman, « Esthetic Languages of the Book
in Fin-de-Siècle France : The Case of Henri Vever (1854-
1942) »

15H : LE LIVRE COMME ARCHITECTURE
> Pascale Cugy, « “Nul art n’est plus voisin de l’architecture
que la typographie.” Henri Focillon et l’art du livre »
> Marie-Françoise Cachin, « Livre idéal, livre cathédrale :
William Morris et l’architecture du livre »
> Florence Alibert, « Lucien Pissarro et les Eragny Press »

Vendredi 15 décembre 2017
 Université Paris Nanterre
 Salle des Conseils du bâtiment L
 4e étage, L436

Télécharger le programme et les résumés des interventions.

Douzième séminaire du TIGRE, 2017-2018 : l’Illustration en questions

L’illustration, au sens technique d’image rattachée à un texte qu’elle est censée éclairer ou expliquer, est un terme moderne : il entre dans le vocabulaire spécialisé pour qualifier l’image accompagnant un texte au tout début du XIXe siècle en Angleterre. De là, son usage se répand dans les différentes langues européennes selon une chronologie diversifiée suivant le pays et l’aire linguistique. Il n’a pas partout la même valeur ni n’est uniformément admis.

Continuer la lecture de Douzième séminaire du TIGRE, 2017-2018 : l’Illustration en questions

Projet à soutenir : une librairie collaborative par la BATT

Le constat initial est simple : l’envie de produire ne laisse que peu de place à la diffusion, laissant nombre de publications circuler dans un espace encore plus restreint que leur tirage. La BATT se propose de vendre ses objets en les présentant dans différents salons, sur un site dédié et dès septembre dans une librairie au 33Bis rue Doudeauville. Cette énergie collective permet de rassembler un réseau et de former un maillage qui vient soutenir et encourager l’émergence de projets improbables et audacieux. BATT est avant tout la revendication d’une volonté collective que la coopérative entend partager.

Le premier livre que la BATT va produire est un livre de l'artiste Simon Thompson: ORCINUS ORCA.
Au delà de la production de ce livre, c'est de la suite de leur activité dont il s'agit, l'installation dans la librairie, le financement de nouveaux projets d'édition. Cliquez ici pour accéder à la plateforme de financement du projet sur kickstarter.

Publications d’artistes n° 6 : Livres, multiples et imprimés

Résidence-exposition du 2 juin au 2 juillet 2017 organisée par La fabrique sensible et  voyons voir I art contemporain et territoire; produit sous l’égide de la Ville des Baux-de-Provence avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec les contributions du Mas de la Dame, de l’Hôtellerie-restaurant La Reine Jeanne, du Musée Gassendi de Digne, de l’ENSP Arles, de Circa Arles, du Géant des Beaux-Arts, de DLM transports, de Canon Grand Sud et de l’association M2F Créations.

Plus d’informations en cliquant ici.