Editions enrichies

Le texte spatialisé, un mode de création spécifique ?

Malgré de nombreux antécédents, c’est à la fin du XIXe siècle que le texte spatialisé s’affirme comme mode de création littéraire spécifique avec Un coup de Dé jamais n’abolira le hasard de Mallarmé. Les avant-gardes du début du siècle, notamment les futuristes, les dadaïstes et les surréalistes s’en saisiront, faisant dialoguer la mise en page, la typographie, avec les usages nouveaux de la réclame. L’émergence du texte spatialisé et celle du poète se faisant metteur en pages, contraste dès lors avec une production devenue industrielle : le livre de création choisit la voie d’un art fondé sur des procédés esthétiques innovants et des pratiques liées à un savoir-faire artisanal.

A propos de Spirales

Spirales est un recueil de poèmes de Paul Dermée, publié en 1917 par l’imprimeur Paul Birault. Cet ouvrage est intéressant dans le sens où la spatialisation des textes y reflète largement ce qui s’écrit et se publie à l’époque dans les milieux d’avant-garde. Par ailleurs, il existe à la bibliothèque Jacques Doucet deux dossiers manuscrits de Spirales. Le premier, dit « de premier jet – juin-septembre 1917 », contient celle qui semble la première version des poèmes, rédigés à la main. Le second contient les mêmes poèmes à la fois recopiés, dactylographiés ou imprimés dans la revue Nord-Sud et annotés. Ce deuxième dossier comporte également les « épreuves avant la lettre » des deux eaux fortes d’Henri Laurens. La juxtaposition des différentes versions du texte permet de suivre l’évolution de la démarche créatrice autour de la spatialisation de Paul Dermée et/ou de Paul Birault. C’est sur ce recueil que seront menées par l’équipe les premières expérimentations en vue de créer un modèle d’analyse de la mise en page du texte spatialisé.

Une analyse typo-graphique

Le but du projet est en effet d’établir une grille d’analyse du texte spatialisé. Cette grille doit de plus permettre d’enrichir la numérisation des œuvres en mode image par l’intermédiaire d’une transcription et d’un balisage utilisant le langage XML TEI, Text Encoding Initiative, dans un schéma adapté au texte spatialisé. L’analyse appliquée à Spirales opère par strate : de l’unité supérieure (poème, chapitre, autre division éditoriale) au caractère en passant par la page et le bloc typographique notamment en analysant

  • au niveau de la page le gris typographique
  • la configuration des blocs typographiques
  • Au niveau des caractères, le respect ou non de la norme ortho-typographique

Cette analyse permet de préciser les choix esthétiques opérés par le poète, l’artiste et/ou l’éditeur dans la mise en page du texte, et d’interpréter les effets de rupture par rapport à la tradition ou l’esquisse de modèles nouveaux dans le contexte créatif de l’époque.

Equipe

Sophie Lesiewicz  (BLJD)
Barbara Meazzi (Université Nice-Sophia Antipolis)
Marion Taillé (BLJD)
Hélène Campaignolle (Paris 3-CNRS)
Lou Burnard (Université d’Oxford)

 

Experts associés

Association Signes (M. Wlassikoff, P. Richon, A. Dutheil)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *